TW-drama
Summer's Desire
PAO MO ZHI XIA


summer desire twdrama drama barbie xu corner with love meteor garden mars bull fighting my sweetheart spider lilies
Titre alternatif/Traduction :  ????/Un été dans une bulle, Summer’s Desire/Désir d’été
Réalisateur(s) :  Peter Ho (Sophie's revenge)
Genre :  Romance, Drame, Famille
Tiré d'un mangaNon.

Nombre de saison(s) : 1
Format  :  14 épisodes d'1h30 chacun
Année de diffusion :  2010 sur GTV
OST : 
Opening “Remember Loved” de Peter Ho, ending "Diamond" de Barbie Xu
 
 
 
 
 
Synopsis
 

Yin Xia Mo, Ou Chen, Luo Xi … Trois personnages torturés par les fantômes d’un lourd passé, trois personnages  liés par le destin.

Yin Xia Mo, une jeune femme belle, calme et froide, vit avec son frère adoré Xiao Cheng. Tous deux ont été adoptés, mais leur famille adoptive est décédée cinq ans auparavant, et Xia Mo est désormais seule à assumer les lourds frais médicaux de son frère gravement malade. Aussi renonce-t-elle au travail de manager de star pour tenter elle-même sa chance dans le monde du show-business. Sa meilleure amie, Jiang Zhen En, devient son manager, et elle se lance dans la bataille …

Ou Chen est l’héritier d’une entreprise richissime et très puissante. Il y a cinq ans, il a perdu la mémoire dans un accident de voiture. Il ne se rappelle que de fragments de souvenirs, mais surtout il a l’impression qu’il y a quelqu’un qu’il adorait et qui lui a brisé le cœur. Et cette personne ne lui semble pas être celle qu’on lui a présenté à son réveil comme sa petite amie. Il cherche donc désespérément à compléter les trous de sa mémoire et à ce que son cœur ressente à nouveau quelque chose, jusqu’au moment où il aperçoit Xia Mo chantant sur une scène …

Luo Xi est un enfant qui fut confié successivement à diverses familles d’accueil, développant chez lui un caractère froid, jaloux et un brin manipulateur. Il passa par celle de Xia Mo, puis il y a cinq ans fut envoyé à l’étranger de force. Pour se venger, il développa son talent pour jouer la comédie, pour chanter, et devint une star. Et alors qu’il revient à Taïwan, il apprend que Xia Mo s’est lancée dans l’industrie du divertissement et décide d’en profiter pour la revoir …

Comment les relations entre ces trois personnages vont-elles évoluer ? Quelles sont leurs véritables sentiments les uns envers les autres ? Quelles sont donc leurs blessures si profondes ? Et surtout, que s’est-il vraiment passé il y a cinq ans ?

 
 
 
 
Acteurs
 
Yin Xia Mo :  Barbie Xu (Corner with Love)
Luo Xi :  Huang Xiao Ming
Ou Chen :  Peter Ho (Sophie's revenge)
Yin Xiao Cheng:  Kris Shen
Jiang Zheng En Serena Fang (Gloomy Salad Days)
Xi Meng Chang Kuo Chu (Mars)
Pan Nan (meilleure amie de Luo Xi et amie de Xia Mo)Christine Ke (Bull Fighting)
Xia Ying Bo (manager de Luo Xi)Canti Lau
Shen Qiang (actrice amoureuse de Luo Xi) :  Patina Lin (Black & White)

An Hui Ni (rivale de Xia Mo dans le show-business) :  Maggie Wu (Hi my Sweetheart !)
Yao Shu Er (chanteuse de la même agence que Xia Mo)Liu Shu Ting

 
 
 
 
Ma critique (attention, voici venir le roman du siècle)
Si vous voulez pas lire tout ça allez directement à la fin ^^

  
                                                 
L’histoire tout d’abord. Elle est assez originale, et même si certains me diront qu’il ne voit pas ce qu’il ya d’extraordinaire dans un triangle amoureux, je répondrais, que
  1. Ça se passe dans le milieu du showbiz, ce qui permet de ne pas s’ennuyer : j’ai beaucoup aimé tous les passages de tournages (ça m’évoquait « Skip Beat ! », mais en beaucoup plus sérieux), de castings et de chansons (j’y reviendrai plus tard ^^)
  2. Les personnages sont adultes, ont des passés profonds des blessures, un vécu
  3. Ils ont tous une personnalité assez exceptionnelle
En plus, c’est tout autant une histoire d’amour, que de haine. Mais au-delà de tout, il s’agit d’unehistoire sur la façon dont les blessures du passé, dont les douleurs de l’enfance influencent une vie. En effet, ce qu’il s’est passé avant le début du drama est au moins aussi important que ce qui se déroule dans le moment du drama : en témoigne les très nombreux flashbacks, parfois agaçants, mais qui montrent bien à quel point le passé détermine chacun de ces personnages : ils s’y réfèrent sans cesse, cherchent àç s’en éloigner mais en même temps s’y accrochent, ils cherchent à y échapper mais se font toujours rattraper par la situation qu’ils ont autrefois fui.
Le drama commence, et au début on ne comprend rien à rien. Les personnages, leurs relations entre eux, tout ça est très confus (surtout quand comme moi on a rien compris au résumé -_-‘’ j’espère que vous avez compris le mien), mais peu à peu certains léments se mettent en place. On replace les personnages les uns par rapport aux autres, on fait des liens, mais on a encore du mal à comprendre les sentiments qu’ils ont actuellement les uns pour les autres …. Et quasiment jusqu’à la fin, on ne saura pas ce qu’a réellement ressenti Xia Mo dans le passé pour Ou Chen et Luo Xi. Bref, les évènements s’enchaînent sans temps mort, les situations évoluent, les nœuds se défont, mais d’autres s’en créent toujours. Plus on avance dans le drama, plus on doute de la fin. Car c’est l’un de grands atouts de Summer’s Desire : comme dans la vie réelle, on ne comprend pas exactement les sentiments des uns et des autres, et surtout on ne sait pas où ils nous mènent.
 
Comme je l’ai déjà dit les personnages sont tous très intéressants, alors je vais un peu m’arrêter sur chacun d’eux :
  • Xia Mo (Barbie Xu) : du début à la fin, notre héroïne sort de tous les sentiers battus. Elle est à la fois très froide et pleine d’amour, mais la plupart du temps douce sans qu’on sache ce qu’elle ressent réellement. Elle ressemble à une poupée, pâle, belle, simple dans ses manières er son habillement, apparemment pure, si lisse e fragile, mis en même temps, elle se débrouille toujours seule, refusant l’aide de quiconque, gardant pour elle ses pensées et ses véritables sentiments, pleine d’un amour inconditionnel pour son frère qui va jusqu’à la folie, prête à tout pour parvenir àç ses fins. Ce personnage aurait pu être très gnagnan, très antipathique ou tout  à fait ininétressant et plat s’il n’avait pas été interprété de façon aussi splendide. Je n’avais auparavant pas une bonne opinion de Barbie Xu, mais après avoir vu cze drama, je ne peux plus rien dire, si ce n’est que c’est la MEILLEURE de toutes les actrices que j’aiu jamais vu. Je dis bien la meilleure, incntestablement au dessus de toutes, même de mes chouchoutes Erika TODA et Maki HORIKITA. Elle joue parfaitement cette douceur permanente mêlée de froideur, elle a ce je-ne-sais-quoi qui fascine et envoûte, mais en même temps glace et trouble. Son regard, ses mouvements, tout enj elle reflète une sorte de vide intérieur qui cherche désespérement à se combler mais qui sait à quel point il est destructeur de ressentir de trop fortes émotions. Car cette incapacité à aimer véritablemen quiconque, qui paradoxalement la fait compatir avec tous sans condescendance, est pour moi une source de …. Je ne sais pas, c’est juste hypnotisant de voir ce personnage sourire, prce qu’on ne siat pas si c’est sincère, rire, parce qu’on ne sait pas si ce n’est pas pour retenir des larmes, pleurer, parce qu’on ignore si ce n’ets pas de la comédie, se mettre en colère, parce qu’on ne sait pas ce qu’elle vet. Bref, Xia Mo est extraordinairement complexe, et Barbie Xu absolument parfaite !
  • Luo Xi (Huang Xiao Ming) : lui, depuis le début, c’est mon chouchou. Globalement, il y a ceux qui dès le début veulent voir Luo Xi et Xia Mo finir ensemble, et ceux qui estiment que le seul véritable amour de Xia Mo doit être Ou Chen. Moi, j’appartenais au deuxième groupe ^^ ! Je dis « appartenais », parce qu’au fur et à mesure du drama les pistes sont brouillées, et les partisans des deux camps ne savent plus trop où ils en sont ! Et on est tous surpris à la fin ! Bref pour en revenir au personnage en lui-même, au début il semble plus difficile à cerner que Xia Mo, mais au final il ets plus simple : il cherche juste désespérément l’attention des gens, leur amour, qu’ils cherchent à tester, à éprouver, à user jusqu’à la corde pour voir si on va l’abandonner ou pas. Il est terriblement égoïste et possessif, manipulateur et ombrageux, mais grâce au visage très expressif de l’acteur, il est aussi capable d’être mignon et doux come un chiot, plein d’amour et de joie, mais ussi triste et touchant, bref adorable. L’acteur est assez beau gosse, et ça ne gâche rien ! J’ai adoré ses petites mimiques de chien, par contre ses pleurs m’ont mis mal à l’aise, mais c’éétait je crois l’effet recherché : on a l’impression d’assister à un déchirement, à quelque chose de contre-nature : une expression de faiblesse de la part d’un être si orgueilleux et si vaniteux. Bref, j’ai adoré autant que détesté ce personnage : pari réussi pour l’acteur !
  • Ou Chen (Peter Ho) : lui il a une tronche de rustre, de méchant, quii m’a gêné dès le début. Je l’ai trouvé moche, avec son nez trop large, ses gros sourcils et sa bouche boudeuse, et il me faisait flipper. L’acteur a souvent un regard de possédé, des gestes brusques, et une façon de se comporter trop compréhensible par rapport aux deux atres ! Bizarrement ça m’a contrarié parc’uil était tellement prévisible par rapport à Xia Mo et Luo Xi que je passai mon temps à cherche derrière ses actions des motifs moins évidents. Lui aussi est égoïste et possessif, lui aussi a peur de l’abandon, mais pas pour les meêmes raisons que Luo Xi : Ou Chen est triste parce qu’il a toujours tellement eu tout ce qu’il désirait qu’il se sent vide et ne sait pas qui il est véritablement. Et au fur et à mesure, Peter Ho a su rendre cette espèce de brute pourri de fric et imbu de lui-même touchant, et j’en suis même venu à l’aimer, parce qu’au final il est comme lkes deux autres, ce personnages : paumé de la vie, terrifié par l’abandon, cherchant un sens à sa vie. Comme Luo Xi, il cherche à comprendre Xia Mo mais se détruit à lui tourner autour. Par contre j’ai été énormément agacé par le fait que ce personnage passe son temps à BOIRE ! Je vous jure, je sais pas si c’est parce qu’ils trouvent ça classe ou parce qu’il n’y a pas le droit de montrer des cigarettes à la TV taïwanaise, mais les producteurs le montrent toujours un verrre de cognac ou d’alcool quelconque à la main, ce qui me fait penser qu’il est un peu alcoolique en fait, et que ce n’est pas très crédible par rapport à la fin de l’histoire. Enfin à part ça, je dois dire que le personnage est très intéressant et profond, et que Peter Ho a fait un excellent boulot d’interprétation.

Je vais m’arrêter là pour les acteurs, mais je dois signaler que les autres sont tous très bons, parfois un brin stéréotypés, mais après tout dans la vraie vie il y a des personnes qui sont des clichés vivants alors ça passe très bien.
Maintenant les effets de caméra et le montage : il sont simples et soignés, efficaces, mais pas transcendants, ce qui me semble une bonne chose : ce qui est important c’est le spersonnages, ils sont tellement passionnant que le reste importe peu. Le rythme est très bien, ni trop lent ni trop soutenu, et la série n’est pas trop longue ni trop courte, juste la durée qu’il faut.
Je dois tout de même parler de la musique, sublime, tantôt douce et joyeuse comme un vent frais en été (Black Cat and Milk, de Huang Xiao Ming), tantôt douce-amère (Bubble Mermaid, de Barbie Xu), tantôt triste et mélancolique (Remember Loved, de Peter Ho, l’opening), tantôt vive et rageuse (Masked Face, de Peter Ho), et surtout déchirante et pleine de passion (Diamond, de Barbie Xu, la chansion thème qui m’a tout simplement bouleversé tant elle est bien chantée).


 
Soit vous avez eu le courage de lire mon roman en entier, auquel cas vous savez ce que je vais dire, soi vous avez eu la flemme, et je peux vous comprendre parce que je me suis vraiment lâchée, et donc je vais vous résumer « Summer’s Desire » en quelque mots : fascinant, bouleversant, parfait.
Ma note :  19/20
 
Ecrit en décembre 2010
 

Liens visionnage et téléchargement






Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement