J-drama
Deep Love ~Ayu no Monogatari~
 
 deep love ayu no monogatari drama jdrama mayuko iwasa hanakimi hanazakari kimitachi prostitution
 
 
Titre alternatif/Traduction :  Amour Profond ~l'histoire d'Ayu~
Réalisateur(s) :  Yoichi NAGAI (Code Blue)
Genre :  Drame, Romance, Sociétédeep love ayu no monogatari drama jdrama mayuko iwasa hanakimi hanazakari kimitachi prostitution
Tiré d'un mangaOui, du même nom, de Yoshii YUU, inspiré du roman pour portable de Yoshi
Nombre de saison(s) : 1
Format  :  13 épisodes de 25 min
Année de diffusion :  2004 sur TV Tokyo

OST :  Thème "Delighted" de Lead, ending “Deep Love” de Mika NAKASHIMA
Déconseillé au moins de 14 ans.

 
 
 
 
 
Synopsis
                                                                                                                                           Le manga "Deep Love"

Ayu n’a jamais eu de chance dans la vie, alors elle ne croit plus en rien. A 17 ans, elle sèche continuellement les cours et se prostitue pour passer le temps et s’acheter des fringues qu’elle n’apprécie même pas vraiment. Elle vit chez un gigolo drogué avec qui elle couche de temps à autre, et traîne son corps sans vie dans les rues de Tokyo. Car Ayu ne montre rien, et même ne ressent rien tant la vie l’a brisée. La seule personne qui l’émeut un peu est Reina, une de ses camarades de classe. Cette fille très souriante et énergique, toujours pleine d’enthousiasme, voue aussi une admiration sans borne à Ayu, ce qui la pousse à elle aussi se prostituer.

Mais Ayu fait la connaissance d’un chien Pao, et d’une vieille dame très gentille qui la recueillit. Et petit à petit, Ayu se redécouvre ses sentiments ; mais elle craint sans cesse que celle qu’elle considère désormais comme sa grand-mère ne découvrre à quel point elle est une mauvaise personne. Mais elle reste, elle s’accroche, elle survit. Et la vieille dame la mène involontairement à celui qui changera sa vie : Yoshiyuki.


 
 
Acteursdeep love ayu no monogatari drama jdrama mayuko iwasa hanakimi hanazakari kimitachi prostitution
 deep love ayu no monogatari drama jdrama mayuko iwasa hanakimi hanazakari kimitachi prostitution
Ayu :  Iwasa MAYUKO (HanaKimi)
Yoshiyuki :  Keita FURUYA (de Lead)
Reina :  Ayano TACHIBANA
deep love ayu no monogatari drama jdrama mayuko iwasa hanakimi hanazakari kimitachi prostitution tachibana ayano


Mon avis
  
                                                 
Aah, Deep Love … Le drama à ne pas regarder en cas de déprime par excellence. C’est bien simple, il m’a pris aux tripes et il ne m’a plus lâché. Pourtant, il est extrêment fidèle au manga que j’avais déjà lu (et adoré), et son rythme est parfois un peu lent, mais voir à l’écran un telle mélange de cruauté (ce n’est vraiment pas pourles âmes sensibles, le manga est vraiment à peine édulcoré ce qui est surprenant de la part ddeep love ayu no monogatari drama jdrama mayuko iwasa hanakimi hanazakari kimitachi prostitutione la télévision japonaise), de combativité (le jeu si froid mais si parfait de constance de MAYUKO – Ayu), de résignation (puisque ce n’est pas Ayu qui changera ce monde, évidemment), de désespoir (mention spéciale au personnage inventé de la « vieille » putain pleine d’expérience qui se la joue cool mais qui en bave) et pourtant de vie permanente (en témoigne les efforts toujours répétés de Pao) et de poésie (les moments éthérés de silence contemplatif et de dialogues hors du temps entre Yoshiyuki et Ayu resteront gravé dans ma mémoire pour toujours) m’a bouleversé. J’ai peu ri, beaucoup pleuré, mas à chaque fois c’était sans apitoiement sur l’héroïne ni enve d’arrêter ce mélodrame : non, les larmes coulaient toutes seules, mais j’aimais de toutes les fibres de mon être ce drama pour nous montrer ces jeunes japonaises désoeuvrés et cet « amour profond » mais sans espoir.
 deep love ayu no monogatari drama jdrama mayuko iwasa hanakimi hanazakari kimitachi prostitution
        Iwaka MAYUKO est vraiment extraordianaire. Je ne l’avais vu jusque là que comme Hibari HAYASHIKI (« Hibari Four ! ») dans HanaKimi, mais là ça n’a rien à voir : elle est extrêmement juste, on croit vraiment à tous ses sentiments, et bon sang elle a l’âge de son personnage !
 deep love ayu no monogatari drama jdrama mayuko iwasa hanakimi hanazakari kimitachi prostitution furuya keita      Keita FURUYA (Yoshiyuki) est lui un peu fade par moment, sans prfofondeur, mais c’est peut-être prce qu’à côté de lui MAYUKO concentre une telle intensité dramatique qu’elle en ternit tout le reste.
Le personnage d’Ayano TACHIBANA (Reina) m’a exaspéré au plus haut point au départ, elle est vraiment idiote et futile, mais au final c’est juste une fille comme les autres, e si on prend la peine de bien la regarder on la trouve attachante. L’actrice joue très bien, je me demande si elle n’est pas un peu comme ça dans la vraie vie.
        Pour finir, je voudrais juse dire qu’il y a une foule d’acteurs dont je ne connais pas les noms mais qui sont tous ou effrayants, ou terriblement touchants : la grand-mère, la putain, le père de Yoshiyuki (énervant ce mec >_<), et bien sûr la foule de « clients » qu’on voit défiler. Certains sont plutôt sympas, d’autres franchement pervers et barjos, et quelques uns simplement condescendants. Mais les acteurs sont tous si criants de vérité (enfin, je suppose, puisque comme vous vous en doutez je n’ai jamais pratiqué ce genre d’activités) que c’en est flippant.
 
La réalisation est parfaite, l’éloignement ou le rapprochement des plans est très important : tantôt il cache, tantôt il met en évidence, parfois il écrase, parfois il contemple simplement.
deep love ayu no monogatari drama jdrama mayuko iwasa hanakimi hanazakari kimitachi prostitution
Simples petits coups de gueule :
  1. autant de malchance sur quelques personages, c’est quand même un peu fort ! On me dira qua ça peut arriver, mais bon …
  2. de musique, il n’y en a en fait que 2 véritables : ce n’est pas tellement un problème puisque le silence convient parfaitement à la majorité des scènes et que l’ending qui me colle à la peau depuis me bouleverse rien que d’y repense ; mais cette dernière chanson est presque trop présente, ce qui est logique vu que l’autre chanson (Delighted) est carrément pourrie et ne colle pas du tout à l’ambiancedeep love ayu no monogatari drama jdrama mayuko iwasa hanakimi hanazakari kimitachi prostitution furuya keita
  3. les épisodes sont un peu courts et pourtant le rythme reste lent
  4. quand même ils auraient pu trouver un meilleur acteur pour jouer Yoshiyuki !
  5. le transport de missives par Pao à la fin est carrément irréaliste (ça ne m’a pas empêché de pleurer comme une madeleine, remarque, bien que je me demandais quels genres de gâteaux les acteurs avaient bien pu cacher dans leurs mains pour que le chien soit si assidu)
  6. la suite (Deep Love ~Host~) est introuvable sur internet, même sous-titrée en anglais !! mais ça c’est un peu à part
 
 
En conclusion, je vous dirais de voir ce drama seulement si vous n’avez pas l’âme trop sensible ni une tendance à trouver le monde inutile et cruel. Il m’a pronfondément marqué, et il ne laissera pas indifférent ceux qui choisiront de le regarder. Mais je ne pense pas qu’ils le regretteront.
Ma note :  18/20
 
Ecrit en février 2012
 

Liens visionnage et téléchargement



 






Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement